Géo-Découverte propose depuis 1985 de trés nombreux services associés aux voyages. Que cela soit dans le domaine culturel, scientifique, ou tout simplement balnéaire nous vous aiderons à trouver une solution. offre des vols directs par avions charter au départ de Genève sur CATANE en Sicile et BRINDISI dans les Pouilles au sud de l'Italie. Les voyages peuvent être un excellent outil pour la gestion des ressources humaines. Confiez-nous votre brief et nous le traiterons en ayant en permanence le soucis de répondre le plus précisemment à vos besoins, qu'il s'agisse d'une situation de crise, de motiver vos vendeurs, de présenter un nouveau produit, de renforcer la cohésion d'un conseil d'administration... Nos coups de coeur. Des voyages d'exception, à des conditions particulièrement attractive, des opportunités à saisir... Découvrez une partie de notre activité sur notre blog et souscrivez à notre flux RSS pour rester informé de la vie de Géo-Découverte
 
 
LATIUM



ROME  Paleochretienne
Aujourd’hui, dans l’imaginaire des voyageurs, les ruines de la Capitale de l’empire romain constituent, avec le baroque, l’image de Rome qui oscille ainsi entre Forum, Panthéon et Basilique Saint-Pierre.

Cette cristallisation occulte les nombreux témoignages qui articulent le passage entre le paganisme et la chrétienté impériale, le moment fondateur du christianisme. Un moment, dès le IVe siècle après J.C., où les images et les édifices rendent également visibles la pluralité et la diversité des liens, parfois tendus, entre la religion et le pouvoir.

Un moment encore qui est le berceau d’un langage architectural qui subsiste jusqu’à aujourd’hui. Ainsi, le plan des basiliques paléochrétiennes est toujours celui des églises du XXIe siècle ; alors que le Christ des catacombes, jeune berger adolescent, et celui des mosaïques, qui revêt l’apparence royale du triomphe, ont cédé la place à l’image du Christ en croix qui nous est plus familière.

Visiter la Rome paléochrétienne, c’est donc toucher des yeux ce qui tout à la fois nous relie au passé et nous en sépare. C’est retrouver la complexité de l’histoire au présent.





Programme détaillé
  • 1er jour : Genève - Rome 
    Le matin, départ de Genève avec la compagnie Alitalia. En fin de matinée, arrivée à Rome. Accueil et transfert en ville et début de la visite.

    Au cœur de la Rome antique : les strates du temps.
    La visite commencera par celle du forum romain, le centre topographique de l’Empire romain. Sur le forum se sont accumulés des témoignages se situant entre le VIII av. J.C. et le VIe siècle ap. J.C.; des traces qui se situent donc dans le contexte du polythéisme antique, puis du monothéisme chrétien. Nous visiterons les édifices qui articulent le passage entre ces deux mondes comme les basiliques païennes et l’église de Sainte Marie Antique qui conserve des fresques superposées se situant entre le VIe et le IXe siècles ap. J.C. A proximité du forum, nous nous arrêterons devant l’arc de l’empereur Constantin, l’empereur qui au IVe siècle a autorisé le culte chrétien, puis devant le Colisée, l’amphithéâtre antique où selon la mémoire chrétienne seraient morts les convertis aux disciples du Christ. Nous visiterons ensuite l’église des Saints Cosme et Damien, érigée sur les ruines d’un temple païen et sur celles du divin Romulus, qui conserve des fresques du VIe siècle. Derrière le Colisée, la basilique de Saint Clément permettra de circuler dans les strates du temps, de la Rome républicaine du Ier s. av. J.C. jusqu’au XVIIIe baroque en passant par les fresques du VIe jusqu’à celles de Masolino et de Masaccio au XVe siècle. Déjeuner en cours de visite. Dîner libre. Logement.

  • 2e jour : Rome
    Matin : Le rêve d’un Pape.
    S. Marie Majeure est l’une des quatre basiliques patriarcales. Elle a conservé sa structure paléochrétienne. A l’origine, il y aurait un rêve, celui du Pape Sixte III qui aurait ainsi reçu l’ordre, en 431, de construire une basilique en l’honneur de la Vierge Marie. L’intérieur permet de suivre le rôle et la forme des images des mosaïques du Ve siècle, proches du langage antique, jusqu’à celles de J. Torriti, du XIIIe s., qu’aurait vues Giotto.
    Un père et ses filles.
    Dans les environs, se dressent les églises de Sainte Pudencienne et de Sainte Prassède, deux sœurs jumelles, filles de Pudens qui aurait hébergé Saint Pierre. La première église, une des plus anciennes de Rome, contient des mosaïques du IVe siècle que l’on pourra comparer avec celles de Sainte Praxède datant du IXe siècle.
    Déjeuner au restaurant.
    Après-midi : Un martyr hors les murs.
    La basilique de S. Laurent hors les murs contient les restes de Saint Laurent, mort en martyre sur le bûcher. Construite à l’origine par Constantin, remaniée au cours des siècles puis restaurée après le bombardement de 1943, la basilique est un haut lieu du christianisme romain puisqu’elle fait partie du « Pèlerinage des Sept Eglises ». On peut entre autres y voir une mosaïque du VIe siècle et un cloître roman du XIIe siècle.
    Histoires de femmes.
    Hors les murs toujours, se trouvent les catacombes de Sainte Priscille, vastes et intéressantes, où auraient été ensevelis les premiers martyrs chrétiens et plusieurs papes. On y trouve des fresques du IIe siècle et la plus ancienne image de la Vierge. Quelques kilomètres plus loin, se dressent l’église de Sainte Agnés construite en 323 sur les catacombes où fut ensevelie la martyre en 304. Dans le même jardin se dresse le Mausolée de Sainte Constance, érigé au IVe siècle pour servir de tombe monumentale à la mère, Sainte Hélène, et à la sœur, Sainte Constance, de Constantin, qui articule les pratiques antiques et les nouveaux rites chrétiens. La voûte de l’intérieur est recouverte d’une mosaïque du IVe siècle qui représente des scènes de vendanges et des symboles funéraires. Dîner libre. Logement.

  • 3e jour : Rome
    Matin : Saintes histoires et saintes reliques.
    L’église des Quatre saints couronnés a été fondée au IVe siècle, elle a ensuite été détruite par les Normands et rebâtie au XIIe. La chapelle Saint Sylvestre est entièrement décorée de fresques d’inspiration byzantine illustrant la légende de Saint Constantin et de Saint Sylvestre. A quelques kilomètres, l’église de Saint Stéphane le rond est l’un des plus anciens édifices circulaires de Rome. Elle contient des fresques de Pomarancio représentant la vie de Saint Stéphane. Dans la même aire, la basilique de Saint Jean du Latran est la cathédrale de Rome et du monde. Elle fait partie du « Pèlerinage des Sept Eglises ». Elle a été fondée par Constantin sur les propriétés des Plautii Laterani, famille de sa femme. A côté de la basilique, le baptistère, fondé par Contantin, a gardé sa porte en bronze du Ve siècle. En face du palais du Latran, un édifice abrite la Scala Santa, le saint Escalier du palais de Judas, à Jérusalem, que Sainte Hélène, la mère de Constantin, aurait fait transporter à Rome. Au haut de l’escalier, des images du Christ à l’âge de 12 ans, du VI-VIIe siècle, sont dites avoir été peintes par Saint Luc. Dans les environs, l’église de la Sainte-Croix-de-Jérusalem contient les reliques de la Passion du Christ rapportées par Sainte Hélène.
    Déjeuner au restaurant.
    Après-midi : Païens et Chrétiens.
    La Voie Appienne, commencée en 312 av. J.C., est la route antique qui reliait Rome à Brindisi. Fréquentée, elle était bordée de tombeaux, qui rappelaient aux vivants le souvenir des morts, et de catacombes édifiées entre le Ier et le IVe siècle. Nous visiterons les catacombes de Saint Calixte, cimetière officiel des papes, où l’on voit, entre autres, des fresques byzantines du VIIe ou du VIIIe siècles, avant de se balader dans cette campagne romaine qui a inspiré les peintres. Dîner libre. Logement.

  • 4e jour : Rome - Grottaferrata - Subiaco - Rome
    Monastères à la campagne.
    Visite de l’abbaye de Grottaferrata, fondée par Saint Nil en 1004 sur les ruines d’une villa romaine. Elle est encore habitée par des moines de rite grec de Saint Basile. Visite, si possible, des catacombes Ad Decimum. Il s’agit d’un grand cimetière paléochrétien avec une grande partie des luculi intacts. Visite du monastère de Saint Benoît à Subiaco. Le monastère a été érigé au XIIe siècle sur la grotte où Saint Benoît passa les premières années de sa vie monacale, au Ve siècle. Déjeuner au restaurant en cours de visite. Retour à Rome. Dîner libre. Logement.

  • 5e jour : Rome - Ostie - Rome
    Du centre au bord de la mer.
    L’église de S. Jean et S. Paul a été construite au IVe siècle sur la maison des saints titulaires que l’on peut visiter en sous-sol. A côté, se trouve les restes d’un palais et d’une église avec des fresques du IIe au IVe siècle. L’église de Sainte Marie Cosmedin date du VIe siècle et a été donnée aux Grecs byzantins réfugiés à Rome, l’on y voit une adoration des Mages datant du VIIIe siècle. Sur une autre colline de Rome, près d’un jardin d’orangers, se dresse la basilique de Sainte Sabine qui a gardé son aspect du Ve siècle. La porte en bois constitue un très rare exemple de sculpture paléochrétienne. La route vers Ostie passe par la basilique de Saint-Paul-hors-les-Murs, la plus vaste de Rome après Saint-Pierre-du-Vatican. Elle fait partie du « Pèlerinage des Sept Eglises ». Construite par Constantin, incendiée et reconstruite, elle a gardé la structure du IVe siècle. Le cloître du XIIe siècle est un des plus beaux de Rome. La journée se terminera par une promenade de la nécropole antique entre Ostie et Fiumicino. Déjeuner au restaurant en cours de visite. Retour à Rome. Dîner libre. Logement.

  • 6e jour : Rome - Genève
    Matin: Au cœur de la chrétienté.
    Visite des musées paléochrétiens du Vatican où est conservé, entre autres, le sarcophage en porphyre trouvé dans le Mausolée de Sainte Constance.
    Déjeuner au restaurant.
    En début d’après-midi, transfert à l’aéroport et formalités d’enregistrement. Envol de Rome avec la compagnie Alitalia. En fin d’après-midi, arrivée à Genève.

Informations et prestations

Dates et prix sur demande




PRESTATIONS
  • Vols Genève - Rome et retour
  • Logement en chambre double en hôtel 4*
  • Tous les déplacements en car privé
  • Guides locaux si souhaités
  • Possibilité de demander un accompagement depuis Genève par un spécialiste


Ne sont pas compris
  • Pension sur demande
  • Boissons, entrées
  • Pourboires et dépenses personnelles
  • Assurance annulation et rapatriement obligatoire.
Géo-Découverte, garantie de voyage pour l'allée comme pour le retour.
Géo-Découverte - International Air Transport Association

Géo-Découverte
Organisateur de voyages
Rue du Cendrier 12-14
1211 - Genève 11
Tel. +41 22 716 30 00
info@geo-decouverte.com

carte
 

à Lausanne
Géo-Découverte by Lausanne voyages

Avenue de la Gare 6
1003 - Lausanne
Tel. +41 21 321 47 37
lausanne@geolausanne.ch

carte